THE CURE

THE CURE
The Cure sont de retour en concert en France pour trois dates en novembre 2016. La formation menée par Robert Smith sera en concert à l'AccorHotels Arena, à la Halle Tony Garnier de Lyon et au Park&Suite Arena de Montpellier. The Cure est un groupe de rock britannique formé en 1976 par Robert Smith. En 1973, alors âgé de 14 ans, celui qui deviendra le leader du groupe, monte un groupe The Group, au collège. Cette formation initiale change plusieurs fois de noms et de line-up. En 1976, le combo, stabilisé en trio prend le nom de Easy Cure. Si au court des années, le groupe évolue et change régulièrement, Robert Smith en est le pilier et le seul membre toujours présent qui officie tant à la guitare, au piano, qu'au chant et à la composition. Rapidement le label berlinois Hansa sélectionne The Cure pour un concours qui lui permet d'enregistrer ses premiers titres. Parmi eux, on retrouve le titre culte ""Killing an Arab"" inspiré par ""L'étranger"" de Camus. Le label refuse néanmoins de sortir cette démo. C'est à ce moment là que la formation prend le nom de The Cure. Finalement le groupe est repéré par Chris Parry de chez Polydor. C'est lui qui leur permet d'enregistrer son premier album. Pendant cette préparation, le combo fait ses armes sur scène en première partie de Wire et Generation X. En mai 1979 paraît le très remarqu é ""Three Imaginary Boys"". A la fin de l'année The Cure revient avec deux de ses singles les plus connus, pourtant publiés hors album : ""Boys don't cry"" et ""Jumping Someone else's train"". Le groupe poursuit son chemin en partant en tournée britannique en première partie de Siouxie and the Banshees. Quand le guitariste de la formation quitte soudain le groupe, Robert Smith offre son aide et joue chaque soir dans les deux groupes. En 1980, la formation devenue quatuor, aidée d'un clavier, enregistre ""Seventeen Seconds"". Le succès est au rendez-vous et le groupe prend les routes du Monde pour une tournée qui le conduit aux états-Unis et en Australie. En février 1981, Robert Smith et sa troupe accouchent du douloureux et sombre ""Faith"" qui leur permet par la même occasion d'adopter le look ""the Cure"", vêtements noirs, maquillage... Pris dans un tourbillon d'excès et de fatigue, le groupe sort l'excellent album psychédélique ""Pornography"" qui lui aussi ets suivi d'une tournée mondiale. En 1984, le groupe opère une revirement pop avec The Caterpillar"" qui le conduit à jouer au Japon. C'est en 1989 que sort le cultissime ""Desintegration"", nouveau volet de la trilogie sombre du groupe et qui contient ""Love Song"" et ""Lullaby"". Les années 2000 permettent à The Cure de publier ""Bloodflowers"", dernier volet de la trilogie plus sombre entamée avec ""Pornography"". En 2004, c'est avec un album plus pop baptisé ""The Cure"" que le groupe revient. En 2009, le groupe reçoit un NME Awards pour l'ensemble de sa carrière des mains de Tim Burton qui le remercie de l'avoir inspiré. Toujours en tournée en 2016, la formation mythique s'offrira un tour des états-Unis au printemps 2016.

Créer une alerte

Soyez informé par e-mail de l'actualité et de la venue de votre artiste ou événement préféré dans la région de votre choix.